162018Juil
La blouse blanche, la tenue indiquée en hôpital

Lorsqu’on s’apprête à commencer une carrière médicale, on se pose souvent une question : pourquoi les médecins et infirmiers doivent porter une blouse blanche ? À l’instar des magistrats avec leur toge ou de l’armée avec leur tenue de camouflage, la blouse blanche est une tenue essentielle et symbolique pour plusieurs raisons.

Quels sont les corps de métier qui portent une blouse blanche ?

Les blouses blanches sont omniprésentes dans les hôpitaux, les cliniques et les établissements médicaux. Le personnel médical est généralement vêtu de cette tenue typique premièrement car ce vêtement est exigé, voire imposé pour les différents corps de métier dans le secteur de la médecine : médecins, chirurgiens, infirmiers et même étudiants universitaires en stage. Et bien que son nom indique une seule teinte (le blanc), la bouse blanche est un terme générique. En effet sa couleur ne se limite pas uniquement au blanc, il existe également des blouses bleues, roses, grises ou vertes.

Pourquoi la blouse blanche doit-elle être portée dans le domaine médical ?

Tous les métiers touchant de près à la médecine sont obligés de porter une blouse blanche. Certaines raisons sont souvent insoupçonnées et d’autres deviennent très évidentes :

Une blouse blanche limite les infections

Le port d’une blouse blanche est obligatoire pour un professionnel médical. Et si le blanc est conseillé c’est parce que cette couleur est plus hygiénique. Une étude israélienne faite dans le centre hospitalier de Jérusalem « Shaare Zedek » démontre que la blouse de couleur blanche réduit le taux de transmission des agents infectieux lors des échanges entre le personnel médical avec les patients et les visiteurs.

L’étude en question se base sur des prélèvements effectués sur certaines parties des blouses des médecins et infirmiers : poches, manches et col. Parmi ces échantillons, 4 sur 10 étaient contaminés par des organismes pathogènes et 1 sur 10, par des bactéries de différentes espèces.

Une blouse blanche évite la contamination

Dans l’étude précédemment mentionnée, les blouses des infirmiers étaient souvent plus contaminées que celles des médecins. En outre, 3 blouses sur 10 portées deux jours successifs étaient exposées à la contamination alors que seulement 8% de celles changées étaient contaminées. Afin de diminuer les risques d’infection, la seule solution efficace est donc le changement régulier, voire quotidien de cette tenue.

Dans les établissements hospitaliers, il est de rigueur que la blouse blanche soit fréquemment remplacée par une neuve. Certains hôpitaux exigent même que leur personnel soit tous les jours vêtu d’une nouvelle blouse blanche.

Par ailleurs, d’autres recherches appuient la praticité des blouses blanches à manches courtes qui, selon les résultats, diminueraient les infections.

Une blouse blanche laisse apparaître les taches

La couleur blanche de la blouse est plus pratique pour identifier immédiatement les différentes taches pouvant être laissées par les multiples interventions durant une journée. Les marques de sang, de liquide organique, de fluide corporel sont plus apparentes sur un tissu clair.

Une blouse blanche met à l’aise

Étant donné que la blouse blanche est indispensable dans le milieu médical, il est plus que recommandé d’opter pour un modèle confortable. La seule manière de tomber sur la bonne est de choisir une qui corresponde à sa morphologie et à sa taille. Une blouse courte et souple est aussi indiquée pour ne pas gêner les patients lors des interventions. Si possible, le mieux est de l’accompagner d’un pantalon fait dans le même tissu et la même couleur.

Une blouse blanche à col V est également pratique et les modèles ayant cette particularité sont les plus portés. La raison est que, outre les aspects techniques de la blouse médicale, il s’agit d’un vêtement à part entière et d’une tenue au quotidien qui doit être choisi en partie pour son côté esthétique. Les patients sont souvent sensibles à l’allure des médecins ou infirmiers qui les prennent en charge.


Laisser un commentaire

Les champs marqués sont obligatoires. *